L'aromathérapie au quotidien

 

Qu’est-ce qu’une huile essentielle

L’huile essentielle, c’est la fraction volatile extraite des végétaux et un véritable concentré de parfum. Elle est extraite de différentes parties de la plante : les feuilles (ex : eucalyptus), l’écorce (ex : la cannelle), les fleurs (ex : ylang ylang), le bois (ex : cèdre), le zeste (ex : citron, cédrat...), les aiguilles (ex : épinette noire), le fruit (ex : cumin) et bien d’autre encore : les baies, le bulbe, le rhizome,

Les huiles essentielles sont huileuses mais elles ne sont pas grasses puisqu’elles s’évaporent. Chaque huile essentielle est unique sur le plan de l’odeur et de ses caractéristiques spécifiques. En très grande majorité, elles sont de couleur jaune mais quelques exceptions, comme la camomille allemande et de tanaisie sont bleues, la sarriette des montagnes est rouge, la bergamote est vert pâle et l’inule est d’un vert émeraude.

Les huiles essentielles sont très légères et ne se mélangent pas à l’eau. Elles se mélangent parfaitement à l’alcool, à n’importe quel corps gras (huiles végétales) et à certains solvants.

 

La qualité des huiles essentielles

 

Meilleure est la qualité d’une huile essentielle, plus elle sera efficace. Seules les huiles essentielles 100% pures et naturelles peuvent être utilisées pour se soigner.

Parmi les vraies huiles essentielles, certaines sont de de meilleure qualité que d’autre. Le choix des plantes, de l’emplacement ou elle a poussée, la technique d’extraction, du stockage et la qualité de distillation donne la qualité finale du produit.

Un bon fournisseur aura probablement des ruptures de produits sur une année. Le stock est épuisé, il faudra attendre la récolte suivante et le temps de la distillation avant de pouvoir à nouveau en bénéficier.

Afin de reconnaitre une huile essentielle de très grande qualité, regardez l’étiquette du produit. Vous devrez y lire : le nom de l’huile essentielle (ex lavande vraie), l’appellation scientifique (ex lavandula angustifolia), la provenance, la partie de plante utilisée, le n° de lot, la date limite d’utilisation, la mention « huile essentielle 10% pure et naturelle », les précautions d’emplois, comment utiliser l’huile essentielle, les contre-indications, le nom et l’adresse du fabricant, la contenance du flacons et  très important le n° de téléphone du fabricant (indispensable afin de pouvoir réclamer la CHROMATOGRAPHIE de l’huile essentielle) carte d’identité chimique de l’huile.

 

L’efficacité des huiles essentielles

Chaque année des études scientifiques des plus strictes sur les huiles essentielles sont en augmentations spectaculaires. Les huiles essentielles sont entrées depuis fort longtemps en médecine. Curieusement, c’est en France qu’elles sont moins bien connues des médecins et des autorités médicales.

Des études réalisées en Angleterre et aux États unis démontrent les effets bénéfiques des huiles essentielles sur la santé notamment le Thym qui possède un très fort pouvoir antioxydant et qui ralentit le vieillissement, la Marjolaine, la Lavande, le Géranium, la Mandarine et la Cardamome qui font dormir des patients insomniaques des hôpitaux. L’université de Manchester a démontré que les huiles essentielles étaient capables de désinfecter totalement une pièce, y compris les microbes les plus virulents et inquiétant.Les huiles essentielles assainissent toutes les surfaces et l’air des hôpitaux, réduisant le risque de maladie nosocomiale. Elles soulagent les maux de tête même les plus violents, éliminent 58% à 100% des acariens, champignons, moisissures, bactéries et virus.

Les études sur les huiles essentielles prouvent et mettent en évidence leurs formidables potentiels sur notre santé au quotidien.